Avec les kayaktivistes qui défendent les rivières des Balkans

c-romydurst

Le balkan rivers tour a rassemblé pendant un mois des kayaktivistes de tous les pays d’Europe au bord des rivières des Balkans en danger. De la Slovénie à l’Albanie, ils ont dénoncé les innombrables projets de barrages avec pour seule arme leur kayak. Les militants du BRT souhaitaient faire connaitre les menaces que font peser ces projets sur la faune souvent endémique des rivières alors qu’un développement basé sur le tourisme permettrait de préserver ces ressources tout en générant des revenus.

c-oblak-aljaz

C’est au bord de la Vjosa que nous avons retrouvé le Balkan rivers tour pour leur dernière « étape », la plus critique peut-être. La Vjosa est, avec le Tagliamento, l’un des derniers fleuves libres d’Europe. Il est menacé par de nombreux projets de barrages. Dans un pays pauvre, la rivière n’a pas fait l’objet de travaux de recherche suffisants pour bien évaluer le préjudice environnemental d’un tel plan mais il serait probablement immense. Nous avons navigué une cinquantaine de kilomètres sur la Vjosa avec les kayaktivistes à l’occasion d’un rassemblement d’opposition au projet. L’isolement, le débit et les dimensions de fleuve lui donnent aussi un grand intérêt pour la navigation. Les militants ont ensuite repris la route pour Tirana où ils ont remis au Premier ministre une pétition sous la forme … d’un kayak signé de milliers de mains.

Pour suivre le combat en faveur des rivières des Balkans : www.facebook.com/balkanriverstour

Crédit photos : RomyDurst/ Oblak-Aljaz

Vous aimerez aussi