Pouvait-on séjourner dans les Balkans sans naviguer sur la Tara ?

Il aurait été dommage de passer quatre mois dans les Balkans sans en profiter pour rendre visite à cette belle Tara. Voilà chose faite. Comme en 2014, nous avons descendu cette rivière sauvage de Kolasin à Scepan Polje. Cinq jours d’une belle navigation avec, autour d’Aurélien Rateau, les partenaires historiques de Destination rivières, David Prothais, Philippe Marzolf et Pierre-Yves Michel.

Les navigations se suivent et se ressemblent, une avarie sur un canoë survenue le deuxième jour nous a obligés à finir l’itinérance à bord d’un raft loué à une compagnie locale. Un peu d’imprévu n’était pas pour nous déplaire. Les navigations se suivent mais ne se ressemblent pas : la météo a été avec nous et nous avons pu profiter de la rivière, ses berges sauvages et manger quelques truites !

Prochaine descente de la Tara ?

Vous aimerez aussi