Itinérance canoë sur la Spey (Ecosse)

A programmer

Découvrez la Spey, fleuve mythique d’Ecosse, sauvage et préservé s’il en est. Une itinérance accessible à tous, des highlands à la mer, à travers lochs, tourbières et monts embrumés. Une navigation pour les épicuriens entre distilleries de whisky et pêcheries de saumons. Un plaisir pour les amoureux de la nature.

Vous voulez vous renseigner, participer, n’hésitez pas à nous envoyer un message !

Catégorie : Étiquette :

895

L’environnement et l’esprit de la navigation

 

Plus que d’une rivière, nous partons à la découverte d’une culture. Commençons par les whiskies du Speyside parmi les plus fameux d’Ecosse. Entre le whiskie et la Spey, c’est une vieille histoire. La Spey donne son eau claire aux distilleries qui en contrepartie prennent soin de la rivière, et ce depuis des générations. Nous ne manquerons pas de visiter quelques pubs et distilleries.

 

Que dire des dizaines de milliers de saumons qui remontent la Spey et de la pêche qui s’y pratique ardemment ? Là-encore, la Spey y est allée de son nom. Le Spey casting est un lancer qui permet de pêcher à la mouche dans les grandes rivières. Nul doute que nous croiserons quelques pratiquants. Certaines d’entre nous s’essaieront peut-être à cette pêche mythique.

 

Enfin, évoquons la Spey bay, l’entrée en mer de la Spey en quelques sortes. Elle est assidument fréquentée par loutres, oiseaux de mer et mammifères marins dont certaines espèces de phoques et dauphins. Nous ne manquerons pas de visiter le centre qui leur est consacré dans l’un des rares bâtiments visibles à l’embouchure.

 

Naviguer sur la Spey, un dépaysement accessible à tous… 

 

Jour 1 : Nous nous retrouvons en fin de journée au bord du loch Insh à proximité de la ville de  Kingcraig et passons une première nuit en bivouac. Si vous vous déplacez en transports en commun, comptez 4 heures de transport depuis Edimbourg avec la ligne de bus M91. Nous vous retrouvons à l’arrêt du bus.

 

Jour 2 :

Nous profiterons d’un embarquement paisible sur le lac de Loch Insh pour appréhender le maniement de la pagaie simple. Quelques kilomètres nous permettrons de nous mettre en jambe pour notre escapade de la semaine. Nous finirons par de petits rapides sans difficultés. Nous bivouaquerons sur les bords de la rivière.

 

Jour 3 :

Nous passerons une succession de petits rapides alternés avec des portions plates nous permettant de savourer le paysage. Nuit en bivouac.

 

Jour 4 :

Après un solide petit déjeuner, nous nous élancerons sur la rivière qui file à allure plus soutenue. Nous passerons devant Grantown et ses rapides amusants. Nuit en bivouac.

 

Jour 5 :

Nous traverserons quelques hauts lieux du whisky comme Knockando & Tamdhu avec une eau toujours vive. Une petite halte dans un pub nous permettra de prendre la température locale. Nuit en bivouac.

 

Jour 6 :

Dernier jour de navigation. La mer se fait sentir, les berges s’élèvent et c’est l’arrivée en mer du Nord. Un estuaire très sauvage comme il en reste peu. Dernière nuit en Bivouac.

 

Jour 7 :

 

Nous avons passé la nuit à côté du Scottish dolphin center. Il serait bête de ne pas en profiter. Une visite du centre, et vous saurez tout sur la faune du secteur. Peut-être-même aurez-vous participé au comptage des dauphins qui passent au large.

 

En fin de matinée, nous vous aidons à regagner votre véhicule laissé au début du parcours ou à gagner Elgin d’où vous prendrez le train pour Edimbourg. Comptez une demi-journée de transports.

 

Mais, nous ne saurons trop vous conseiller de profiter davantage encore de la région avant de regagner vos pénates.

 

Prix : 895€ ainsi que 25€ d’adhésion à l’association.

 

Le prix comprend le matériel de navigation (canoës, gilets, pagaies, sacs étanches/bidons), de bivouacs (nécessaires de repas et de cuisine), l’encadrement par un guide diplômé français, les repas en bivouac.

 

Le prix ne comprend pas la matériel personnel (incluant duvet, tapis de sol, tente et jumelles), le matériel et permis de pêche (le cas échéant), les visites de distilleries, sortie au pub et restaurants éventuels.

 

Nb : En fonction de vos besoins, nous pouvons vous louer des éléments de matériel qui pourraient vous manquer (tente, canne à pêche etc.).

 

 

Fiche technique

 

Age minimum 12 ans (accompagné d’un adulte).
5 participants minimum

 

Activité : itinérance en canoë

Environnement : Plaine puis embouchure sur la mer

Nombre de jours : total : 7 ; sur l’eau : 5

Activités complémentaires : pêche, détente, balade, observation naturaliste, visite de distillerie.

Parcours : départ de Loch Insh jusqu’à la mer du Nord.

Difficulté technique : faible : des rapides sans difficultés. Il n’est pas nécessaire d’avoir une première expérience en itinérance canoë avant d’entreprendre cette navigation

Effort : modéré (de 12 à 28 km par jour)

Confort : spartiate (nous dormons 6 nuits en bivouac)

 

Météo : La début du mois d’août est en général clément. Un fog typique peut faire une apparition mais globalement le temps est plutôt doux en saison estivale.

 

Matériel : Nous vous fournirons des canoës, pagaies et gilets (port obligatoire) ainsi que des sacs étanches/bidons. Ces derniers vous permettront de mettre vos affaires à l’abri des éclaboussures. Les canoës sont très stables pour éviter les retournements qui s’ils se produisaient n’auraient pas de conséquences majeures, vos effets personnels se trouvant dans des sacs étanches/bidons. Si vous emportez du matériel photo, nous vous conseillons de vous munir également d’un case étanche, rigide et facile à manipuler (les sacs étanches sont relativement longs à ouvrir et fermer et ne protègent pas des chocs).

Nous vous ferons parvenir une liste du matériel à prévoir et serons à votre disposition pour préparer au mieux votre voyage. D’une façon générale, vous n’aurez besoin de rien de plus que du matériel pour les activités outdoor standard en milieu pouvant être frais. Tout ce qui est spécifique au canoë vous sera fourni.

 

Nourriture : Nous essayons autant que possible de varier les menus et de manger des légumes frais. Le volume de chargement des canoës nous le permet. Les petits déjeuners sont copieux et composés généralement de céréales. Nous mangeons souvent une salade à midi sur une base de pattes ou de riz. Le soir nous dinons chaud des plats cuisinés sur le feu, souvent agrémentés de poissons. N’hésitez pas à nous indiquer les particularités de votre régime, qu’elles soient guidées par des considérations médicales, éthiques ou simplement de goût !

 

Toilettes et soins : Vous pourrez vous laver dans l’eau (fraiche) de la Spey. Si cela n’est pas dans vos habitudes, préparez-vous à quelques jours sans toilette. Cela n’est pas grave ! Il peut arriver que le pagayage génère des irritations aux endroits où la peau est en contact avec des tissus rigides (cols notamment). L’application d’une crème grasse (de type Nivéa) vous permettra de prévenir ce désagrément. Munissez-vous également d’une crème anti-moustique au cas où ces derniers soient de la partie. Vous ferez vos besoins dans la nature. Une pelle vous permettra d’enterrer le fruit de vos entrailles.