Clap de fin pour le festival international du film de rivière

Le 10, 11, 12 et 13 juin s’est tenu le festival international du film de rivières Les yeux dans l’eau, à Crest et Aouste-sur-Sye au bord de la Drôme. Aurélien Rateau y était pour présenter la nouvelle exposition de Destination rivières, y animer deux tables rondes et … apprécier films et documentaires.

Côté films, la belle découverte s’appelle “Cuentos del Rio” de Julie Schroell, l’histoire d’un jeune homme de retour dans son village du Nicaragua  pour animer un atelier de théâtre et préparer avec les enfants une pièce sur leur rivière menacée par un projet pharaonique. Un documentaire qui se regarde comme une fiction.

Côté documentaire plus classique, nous avons aimé “des saumons et des hommes” qui raconte le combat pour la protection du saumon de l’Allier, les menaces qui pèsent sur cette espèce, le travail de l’écloserie de Chanteuges pour soutenir sa population, mais aussi les espoirs avec notamment l’abaissement récent du barrage de Poutès.

L’exposition de Destination rivières, on vous en parle ici. 

La première table ronde a quant-à-elle porté sur les espèces invasives dans les rivières, animales mais aussi végétales. Nicolas Poulet (Office français de la biodiversité), Fabrice Gonnet (Syndicat mixte de la rivière Drôme) et June Balthazard (réalisatrice du film “le baiser du silure”) ont évoqué les conséquences pour le milieu de l’apparition de ce poisson ainsi que du gobie d’eau douce. La difficulté à prévoir l’évolution que va connaitre la population d’une espèce récemment introduite mais aussi à lutter contre cette dernière lorsqu’elle s’est installée a été soulignée.

Enfin, la seconde table ronde a été l’occasion de présenter les actions sur la Drôme en faveur des espèces en difficulté, qu’elles soient migratrices, comme l’alose et l’anguille, ou non comme l’apron.

 

 

 

A lire aussi

Osez l'aventure

Avec la lettre de Destination rivières, prolongez les bons moments au bord de l'eau et imaginez vos prochaines navigations...

 

x