Quel matériel personnel pour une itinérance estivale à la semaine en Laponie

La liste ci-dessous présente les éléments à réunir pour partir en itinérance en canoë. Pour ne pas rendre le rangement en sac étanche trop rébarbatif tous les matins (et a fortiori pour que ces derniers rentrent dans les bateaux sans avoir à sauter à pied joint dessus), il est recommandé de ne pas prendre plus que ce qui est indiqué. Ne cherchez néanmoins pas à “coller” à tous les détails de la liste mais prenez dans votre matériel “outdoor” ce qui s’en approche le plus et achetez éventuellement ce qui peut vous resservir par la suite. Si vous avez un doute, contactez-nous.

 

Vêtements

– 2 pantalons zip (qui font short et pantalon) assez amples (si possible 1 en coton pour le soir, 1 en synthétique pour la journée)
– 2 chemises (couvrant contre les coups de soleil et les moustiques)
– sous-vêtements
– 1 veste ou un sweat polaire léger
– 1 doudoune de secours (fond de sac)
– 1 pantalon de kway
– 1 veste imperméable (idéalement gore tex)
– 1 jeu de sous-vêtements thermiques (caleçon long, tshirt manches longues pour la nuit ou si frimât).
– 1 bonnet, 1 paire de gants légers (si frimât)
– 1 kit chapeau/crème solaire/lunettes de soleil
– 1 paire de chaussures basses de rando (si possible gore-tex)

Navigation

– 1 paire de chaussures (type chaussure basse de rando) pour aller dans l’eau (assez grande pour pouvoir y loger des chaussettes néoprène)
– 1 paire de chaussettes néoprène 3 mm (s’achète à Décathlon)
– 2 lycras ou t-shirts synthétiques (pour mettre en dessous de la combinaison si nous en portons)
–  1 maillot de bain (idem)
– 1 (vieux) kway

– Nous vous fournissons combinaison, pagaie, gilet, casque et … canoë. Si vous avez déjà votre matériel et souhaitez l’utiliser, n’hésitez pas. Mais pensez svp à nous l’indiquer.

 Bivouac

– 1 trousse de toilette light
– 1 petite serviette de toilette
– 1 lampe frontale
– 1 tente de rando (nous contacter si vous n’en n’avez pas)
– 1 tapis de sol si possible gonflable de petit format (idem).
– 1 duvet 0°c (idem)
– 1 livre
– 1 canif (nous nous occupons du reste des couverts et de la “vaisselle”)
– 1 petite paire de jumelles si intéressé par l’observation animalière
– 1 appareil photo (idéalement étanche ou dans un boitier étanche)

Pêche

Au lancer (le plus facile pour débuter) :

– un lancer mi-lourd (si possible d’encombrement réduit et dans une housse rigide) avec nylon en 25/100 et bas de ligne fluorocarbone
– une boite à leurre avec des cuillers et des poissons nageurs adaptés aux rivières puissantes (si vous avez le temps de passer chez un des nombreux détaillants d’articles de pêche en Laponie avant de commencer la navigation, vous achèterez des leurres adaptés).

A la mouche :

– Une canne de 8’6 – 9 pieds et soie de #5 ou #6 flottante, des streamers, des mouches sèches et des nymphes (même remarque ci-dessus pour leur achat)

Spécial Laponie : n’oubliez pas un chapeau antimoustique (bob avec filet enveloppant) si nous avions affaire à des densités importantes (ce qui reste rare à cette saison).

Livres : Pour la Laponie, nous vous recommandons deux auteurs
– le finlandais Arto Paasilinna et ses romans picaresques,
– le correspondant du Monde pour la Scandinavie, Olivier Truc, et ses polars très documentés sur les Samis.

Traitements : Si vous prenez des traitements médicaux, ne les oubliez pas ! Nous aurons une pharmacie avec des éléments de base.

A lire aussi

Osez l'aventure

Avec la lettre de Destination rivières, prolongez les bons moments au bord de l'eau et imaginez vos prochaines navigations...

 

x